Affiche du film El chino

El chino


Sortie  2012  (1h40)
Réalisé par  ,
Avec  , , ,
Genre 
Nationalité  Espagne
Voir la bande-annonce
Presse vote ouivote ouivote ouivote nonvote non (3/5)

Acheter El chino sur Amazon.fr

Résumé du film El chino

L'histoire insolite d'un Argentin et d'un Chinois unis par une vache tombée du ciel !Jun débarque mystérieusement en Argentine. Perdu et ne parlant pas un mot d'espagnol, il tombe littéralement sur Roberto, quincaillier maniaque et célibataire grincheux, qui le recueille malgré lui. Ce grain de sable dans la vie très réglée de Roberto va peu à peu le conduire, de situations absurdes en drôles de coïncidences, à changer imperceptiblement...

Les Critiques de la Presse vote ouivote ouivote ouivote nonvote non

20 Minutes:
On espère que le sympathique "El Chino" contribuera à asseoir la popularité de Ricardo Darin chez nous.

Excessif:
Pour son troisième long-métrage, le cinéaste argentin Sebastian Borensztein signe avec "El Chino" une comédie dramatique absolument superbe, où la forme n'a d'ailleurs pas été laissée de côté.

La Croix:
"El Chino", une perle d'humour nostalgique et d'absurde réjouissant.

Le Nouvel Observateur:
"El Chino" s'appuie sur une technique d'écriture très sûre, d'une modestie orgueilleuse, à laquelle un acteur de génie (Ricardo Darin) offre de donner sa pleine mesure.

Le Parisien:
Cette histoire cocasse, sobrement réalisée, dégage du charme. Et comme toujours, Ricardo Darin (le Noiret argentin), mélange de présence brute et de sensibilité à fleur de peau, offre une interprétation emballante.

Metro:
Un face-à-face burlesque.

Critikat.com:
La façon dont Sebastián Borensztein travaille sur la sclérose du protagoniste se teinte d'une ambiguïté qui fragilise quelque peu son propos.

Elle:
(...) une rencontre incongrue et finalement très touchante à l'autre bout du monde.

Le Figaroscope:
À partir d'un fait divers authentique (...) Sebastian Borensztein brode une histoire qui ne manque pas de charme. Il joue sur les personnalités de ses deux héros, sur leurs différences. L'effet de surprise passé, le procédé finit par lasser.

Le Point:
(...) le metteur en scène signe une farce existentielle inspirée (...). Généreux en trouvailles scénaristiques et formelles, (...) le résultat, à l'écran, lui donne entièrement raison...

L'Express:
Si le réalisateur traite, jusqu'à la dernière goutte, tous les lieux communs possibles de son histoire (...), il mène sa comédie avec suffisamment de savoir-faire pour que le tout reste plaisant.

Libération:
Le réalisateur utilise une palette de tics et filtres proches de Jean-Pierre Jeunet pour un récit pince-sans-rire sur la nécessaire ouverture à l'autre.

Positif:
Cette comédie sociale suit l'évolution des personnages et adopte un ton doux-amer, jamais très drôle, jamais très dramatique, mais touchant de bout en bout. (...) on adhère gentiment et c'est la vache qui l'emporte.

Première:
Passé ce postulat de départ farfelu, le film s'enferme peu à peu dans la monotonie (...). Dommage, car Ricardo Darin, malgré tout, arrive à rendre touchant [son personnage principal].

Télérama:
Le misanthrope qui s'ouvre à la vie : le refrain est connu, mais, ici, tout fonctionne, les gags burlesques comme les instants attendrissants.

Le Monde:
Dans un style passe-partout, ce film, qui pourrait provenir de n'importe quel point du monde tant il relève d'une sorte d'espéranto audiovisuel, donne le sentiment d'avoir déjà été fait un nombre incalculable de fois.

Les Fiches du Cinéma:
Conte moderne et humaniste navigant entre drame et comédie, "El Chino" repose presque exclusivement sur le génial Ricardo Darín. Un atout qui se révèle aussi être un inconvénient, tant les personnages secondaires sont peu développés.

L'Humanité:
Une oeuvre bon enfant, qui tire un peu trop (hypocritement) ?sur la ficelle de l'émotion ?et de l'amitié interethnique. À force de retournements gentillets, on tombe dans la fable pataude.

TéléCinéObs:
Une fable béate, relevée par l'interprétation de l'impeccable Ricardo Darin ("Dans ses yeux"), pour amateurs de films " boîtes à bonheurs " à la Jean-Pierre Jeunet.

Les Commentaires des Spectateurs sur le film El chino

Annonces